Skip to content

Pacte Mondial de l’ONU

Le Pacte mondial a été créé à l'initiative de Kofi Annan, Secrétaire général de l'ONU en 1999, car l'ONU souhaite que les entreprises et l'industrie soient plus étroitement associées aux activités de l'organisation. Les entreprises signataires du Pacte Mondial s'engagent à soutenir 10 principes sur les droits de l'homme, les normes du travail, l'environnement et la lutte contre la corruption.

Clear globe on forest floor

Hydro a joué un rôle actif au sein du Pacte Mondial depuis sa création. Notre engagement est exprimé par le Président et la PDG dans sa lettre aux actionnaires. Notre Communication sur le progrès (COP) par rapport aux 10 principes du Pacte se situe au niveau Avancé et reflète donc également les 21 critères avancés du Pacte Mondial. Le coût de production a été examiné par notre auditeur externe, voir page 152 du rapport annuel d'Hydro.

En plus de notre participation au Pacte Mondial, nous participons activement au Réseau Nordique du Pacte Mondial. Les contributions financières sont données sous forme de cotisations courantes.

Nous avons choisi de combiner nos rapports GRI avec notre Communication sur le progrès conformément aux 10 principes et 21 critères avancés du Pacte mondial. L'index comprend également des références aux 10 principes et énoncés par l'ICMM (Conseil International des Mines et des Métaux) ainsi que la façon dont nous nous relions aux 11 principes et aux critères sous-jacents de l'Aluminium Stewardship Inititative (ASI).

Veuillez noter qu'Hydro ne rend pas compte de l'élément "Business and Peace" dans sa communication sur le progrès, car cet élément n'est actuellement pas pertinent pour les activités de l'entreprise.