Skip to content

Hydro fournit de l'aluminium à l'intercepteur de deuxième génération de ‘The Ocean Cleanup’

‘The Ocean Cleanup’ a développé la première solution évolutive pour intercepter efficacement le plastique dans les rivières, avant que le plastique n'atteigne les océans. Leur solution utilise de l'aluminium résistant à la corrosion.

ocean cleanup 'interceptor'
The Ocean Cleanup 'Interceptor'.

"Fournir de l'aluminium pour un projet aussi unique est vraiment inspirant. Il met en évidence les opportunités de solutions en aluminium qui émergent quand on s'attaque à l'un des principaux défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés", explique John Delamboy, directeur commercial pour Hydro Extruded Solutions dans la région du Benelux.

The Ocean Cleanup est une organisation à but non lucratif basée aux Pays-Bas. Leurs statistiques montrent qu'environ 1% de nos 100 000 rivières sont responsables de 80% du plastique qui s'écoule dans nos océans via les rivières.

L'organisation a développé l’intercepteur (Interceptor), un système autonome de collecte de la pollution plastique des rivières avant qu'elle n'atteigne la mer. En se concentrant sur les 1000 rivières les plus polluantes du monde, elle vise à stopper les 80% de plastique provenant des rivières avant qu’elles n’atteignent les océans sur une période de cinq ans.

Élément structurel léger et abordable

The Ocean Cleanup recherchait un élément structurel léger et abordable offrant des possibilités d'évolutivité et d'intégration de pièces. L'aluminium s'est avéré être une alternative viable, et Hydro est impliqué en tant que fournisseur de matériaux en aluminium pour l'intercepteur de deuxième génération. L'aluminium s'est avéré être une alternative viable, et Hydro est impliqué en tant que fournisseur de matériaux en aluminium pour l'intercepteur de deuxième génération.

L'aluminium était également un choix logique en raison de sa résistance à la corrosion dans les eaux libres.

Une collaboration en conception

Les entreprises travaillant avec The Ocean Cleanup collaborent pour optimiser la conception de l'intercepteur afin d'améliorer encore le système.

Aujourd'hui, un intercepteur peut extraire 50 000 kilogrammes de déchets d'une rivière chaque jour, allant jusqu'à 100 000 kilogrammes dans des «conditions optimisées».

Hydro a fourni des profilés en aluminium de quatre formes différentes à partir de son usine néerlandaise de Hoogezand. Les profilés sont utilisés comme pièces de construction pour la carrosserie et la toiture.

Faits: The Ocean Cleanup

Chaque année, des millions de tonnes de plastique pénètrent dans les océans principalement par les rivières. Le plastique flottant à travers les océans - le plastique hérité - ne disparaît pas tout seul. Par conséquent, la résolution de la pollution plastique des océans nécessite une combinaison de l'endiguement de l'afflux et du nettoyage de ce qui s'est déjà accumulé.

'The Ocean Cleanup' est une organisation à but non lucratif qui développe des technologies avancées pour débarrasser les océans du monde du plastique. L'organisation conçoit et développe des systèmes de nettoyage pour nettoyer ce qui pollue déjà nos océans et intercepter le plastique sur son chemin vers l'océan via les rivières.

Contact

Hydro's press officer on call

The telephone is manned around the clock (not sms)

Recommended for you