Skip to content
Ravi Chidambar holding a heat exchanger

Une place de choix pour l’aluminium au sein de l’industrie automobile indienne en pleine croissance

avril 24, 2019

En Inde, la première chose que fait un acheteur de voiture est de mettre en marche la climatisation, en espérant que la voiture se refroidisse instantanément. « Nous devons concevoir des évaporateurs à échange de chaleur qui se refroidissent rapidement », dit Ravi Chidambar, PDG de Tata Toyo Radiator Ltd.

Ingénieur en génie mécanique, ayant suivi un cursus de troisième cycle spécialisé en énergie thermique et ingénierie thermique, Chidambar est passionné par les systèmes d’échange de chaleur. Et par le rôle de l’aluminium dans ces systèmes.

En plus de sa légèreté et de sa bonne conductivité thermique, il considère que la capacité de l’aluminium à s’adapter à différents types d’alliages est un avantage important.

La souplesse de conception est un atout important

« Au fur et à mesure de son évolution professionnelle et de son expérience, un concepteur d’échangeurs de chaleur ne fait que progresser, dit Ravi Chidambar. On ne trouve pas les solutions dans les manuels scolaires. Elles reposent sur les applications. Avec la pratique, on apprend et on s’améliore , et le produit final apparaît au bout de plusieurs essais. »

Un véhicule automobile comporte entre 20 et 25 échangeurs de chaleur. La société Tata Toyo Radiator Ltd. en produit environ un tiers, avec encore plus de modèles en attente.

« Le défi (pour les fournisseurs de solutions en aluminium) sera de développer des qualités plus légères et plus solides, de meilleurs alliages et de meilleurs matériaux, tout en continuant à s’améliorer, parce que les clients veulent de l’aluminium plus mince et encore plus solide, » dit-il. 

Related stories